Métiers techniques du web

Tout ce qu’il faut savoir sur les métiers techniques du web

Ces métiers de techniciens du web sont très recherchés, car les spécialisations sont grandes et de plus en plus qualifiées…

Le développement de compétences pour ces métiers est lié à l’apprentissage de différents langages de programmation informatique, pour différentes utilisations. Tous ces métiers sont tournés autour de la construction d’une structure pour organiser et partager des informations virtuelle. Cependant les techniques de programmation du web n’ont cessées de se complexifier pour accompagner la croissance rapide de l’internet. Ces métiers sont d’autant plus valorisés que la conquête du cyber-espace est un enjeu majeur pour les entreprises et nécessite de maîtriser les techniques complexes du web.

Le web désigne l’ensemble des données accessibles à travers « l’internet » (l’inter-connexion des réseaux), créant ainsi un partage à l’échelle mondiale au sein d’un cyber-espace. Toutes les données partagées sur les réseaux sont accessibles à travers des requêtes HTTP(S) sur un navigateur qui appelle une adresse World Wide Web et interprète son code HTML. . L’accès au web dépend entièrement des technologies de l’information et de communication qui vont recevoir et interpréter les données codées. Néanmoins, l’évolution rapide du web a cependant énormément complexifié les structures de construction du web, nécessitant une spécialisation des compétences et des métiers. L’expression « surfer sur le web » décrit bien la conception du web dans ses débuts, accessible à travers un navigateur installé sur son ordinateur. Pourtant, s’exporte de plus en plus dans notre vie réelle…

  • Le web à ses débuts est statique, c’est-à-dire composé d’un ensemble de pages fixes, reliés entre eux par des liens hypertexte.
  • Le web 2.0 est dynamique , et se caractérise par le développement de partages en temps réel, à travers les blogs, forums, streamings, réseaux sociaux…
  • Le web 3.0 s’émancipe des ordinateurs classiques pour apparaître à travers les objets connectés (« Internet of Things »)
  • La révolution 4.0 décrit enfin l’idéal d’un web sémantique où la structure des informations accessibles sur le web permettrait la recherche instantanée des fichiers recherchés, sans passer par la multitude de propositions proposées par les moteurs de recherche aujourd’hui.

Ces dernières évolutions sont déjà en cours d’apparition. Néanmoins, personne ne connaît le futur du web

Vous pourriez aussi être intéressés par :

Partagez :