Jeunes diplômés : les atouts à mettre en valeur!

Le 21 Juil 2014

Par Judith Tripard, consultante senior chez Clémentine

Il est difficile de rédiger son CV ou de passer un entretien d’embauche quand on commence à peine sa carrière puisque vous n’avez pas l’expérience souvent demandée par les recruteurs. Si vous êtes jeune diplômé, vous allez devoir valoriser votre personnalité, votre parcours.

Comment rédiger votre CV ?
– Annoncez votre métier ; même si vous n’avez pas encore fait vos preuves, il est important d’annoncer clairement en titre de votre CV le métier que vous avez choisi d’exercer. Cela permettra au recruteur de bien cibler votre profil et de sentir votre confiance et détermination dans votre projet professionnel.
– Décrivez vos études : votre formation et votre diplôme représentent une carte de visite. Si vous avez suivi des modules spécifiques ou des spécialisations, il sera utile de les préciser pour vous différencier. Si vous êtes très actif au niveau de l’association des anciens élèves, c’est aussi important de le signaler.
– Détaillez les stages et jobs d’étudiant en lien avec le poste pour lequel vous postulez, y compris votre rôle dans des associations. Par exemple si vous avez été trésorier de votre association universitaire, c’est important de le signaler pour un poste dans le domaine financier.
– C’est important de valoriser vos engagements associatifs et vos loisirs, car ces initiatives traduiront pour vous votre sens de l’engagement, ou encore votre esprit d’équipe.
– N’oubliez pas de préciser votre niveau de maîtrise des langues, et votre usage d’outils informatiques particuliers.

En entretien
Si vous êtes arrivés à décrocher un entretien, c’est que votre profil intéresse. Mais puisque vous n’avez pas encore tellement d’expérience, il faut insister, plus que jamais, sur la forme de l’entretien, et pour ça rien de tel qu’une bonne préparation.
– Renseignez-vous sur l’entreprise mais ne récitez pas l’histoire de l’entreprise au recruteur, il la connait ! en revanche, préparez des questions pertinentes : sur le poste, sur l’organisation… Evitez la question de la rémunération, des horaires de travail ou bien du restaurant d’entreprise dès le premier entretien. Vous pourrez aborder ces sujets à la fin du process de recrutement.
– Préparez une fourchette de prétentions de rémunération. Il faut que cette fourchette soit réaliste par rapport à votre parcours scolaire et par rapport à la fonction et au secteur d’activités pour lesquels vous postulez. Il existe de nombreuses études de rémunérations disponibles sur le web, renseignez-vous !
– Ne négligez pas votre tenue vestimentaire qui doit néanmoins être en adéquation avec la culture d’entreprise
– Ne négligez pas l’importance du langage non verbal : n’ayez pas une attitude trop décontractée et à l’inverse pas trop crispée non plus, montrez une attitude ouverte en mettant vos deux mains sur la table et en tendant votre buste en avant vers le recruteur.
– Montrez de la motivation ! ça parait évident mais beaucoup de candidats arrivent en entretien sans enthousiasme et c’est pourtant un facteur décisif dans le choix final.

CANDIDATS

CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE