Les grands principes du marketing de l’assurance – Emmanuel Stanislas

Le 15 Sep 2017

Les grands principes du marketing de l’assurance – Emmanuel Stanislas

Ils ont été nombreux à contribuer à la publication du livre Les grand principes du marketing de l’assurance. Livre que vous pouvez retrouver dans toutes les grandes enseignes telles que FNAC ou Amazon.

Les grands principes du marketing de l'assurance - Emmanuel Stanislas

Par leurs témoignages, ils font part de leurs expériences afin d’éclairer le lecteur et de lui apporter conseil.

Le marketing selon Emmanuel Stanislas

A ce titre, Emmanuel Stanislas, Fondateur et Directeur du cabinet de conseil en recrutement Clémentine, a également été sollicité.

Ainsi, il dit :

Le marketing se définit comme l’ensemble des actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l’égard des biens et des services et d’adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés.

Jusqu’au début du XXIème siècle, le marketing s’est concentré de manière quasi exclusive sur la 2ème partie de cette définition, à savoir la stimulation des besoins. C’est l’époque phare des publicitaires et communicants qui poussent leur message de manière unilatérale. C’est l’âge d’or de Mad Men, qui fait régner en maître la communication « Push ».

Avec l’avènement du numérique, la 1ère partie de la définition du marketing reprend toute sa dimension car celui-ci redonne aux marketeurs la capacité d’appréhender les consommateurs et leurs usages réels. Cet affinage de la compréhension s’avère particulièrement vrai dans le cas de produits et services digitaux, dont l’usage est aisément quantifiable.

La Data c’est 20% des recrutements réalisés par le cabinet Clémentine en 2016

Devant tant de facilité à récolter de la donnée tangible et factuelle, le marché s’est rapidement emparé de cette opportunité de mieux connaître et comprendre ses consommateurs en créant des postes et des divisions spécialisées autour de la Data et la connaissance client. Sur l’année 2016, ces typologies de postes ont représenté plus de 20% des recrutements réalisés par le cabinet Clémentine, spécialisé dans les métiers du digital et des Technologies de l’Information.

poste emblématique de ces nouvelles disciplines est évidemment celui de Data Analyst dont l’objectif est de réaliser des études chiffrées visant à améliorer la compréhension des comportements des consommateurs ou sur certains segments spécifiques.
Le data analyst est un profil de statisticien qui aide à réaliser les études permettant une meilleure compréhension et identification des comportements des utilisateurs pour les équipes métiers.

Il doit fournir des données sur la connaissance utilisateurs/clients et élaborer des critères de segmentation afin d’étudier au mieux les chiffres. Il participe aussi à l’analyse et à l’exploration des données afin de proposer et concevoir des produits prédictifs (« churn » / anticipation des besoins) pour servir au mieux les utilisateurs et développer la relation client.

L’article vous a plus ? Dans ce cas vous aimerez sûrement :

> PRICEMINISTER (RAKUTEN GROUP) fait confiance à Clémentine pour le recrutement de ses équipes techniques
>Le DSI est mort, vive le Chief Data Officer

Sinon vous pouvez :

> Consulter les offres d’emploi.
> Revenir aux articles.

DERNIERS ARTICLES

Rechercher des articles

CANDIDATS

CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE