[Témoignage] Alexandre Andrieux Développeur Web Senior chez Com to Code

Le 27 Août 2018

Si vous avez besoin de précisions après avoir consulté notre fiche sur le métier de Développeur Web, pourquoi ne pas approfondir vos connaissances sur le sujet à l’aide du témoignage d’un Développeur Web Senior : Alexandre Andrieux de chez Com to Code.

Expert du développement de plates-formes Web, Alexandre a accepté de nous expliquer son parcours, ses tâches, outils et coups de cœur en tant que Développeur.

En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

developpeur web senior

Je m’appelle Alexandre Andrieux, j’ai 28 ans et je suis Développeur Web Senior chez Com to Code, une agence de développement et communication Lyonnaise. J’ai fait un bac S puis un master d’expertise en technologie de l’information à EPITECH (promo 2013).

J’ai commencé ma carrière comme testeur dans un studio de jeu vidéo puis intégrateur. Par la suite j’ai enchaîné avec des tâches d’assistant chef de projet et de la maîtrise d’œuvre. Enfin j’ai été Analyste de Développement jusqu’à mon poste de Développeur Web Senior.
Entre temps, j’ai été certifié par eZ Systems sur différentes versions de leurs produits (les CMS, ou système de gestion de contenu, eZ Publish et eZ Platform) ainsi que Varnish (un gestionnaire de cache pour le web).

Pourquoi être devenu Développeur Web ? Était-ce votre vocation ou l’aboutissement d’un parcours imprévu ?

Un peu des deux haha. J’ai toujours voulu travailler dans l’informatique et « faire » les choses. Suite à un déménagement j’ai eu à retrouver un poste et on m’a globalement donné le choix entre plusieurs équipes.
Comme dit plus tôt, j’avais déjà essayé différents domaines et métiers de mon secteur mais sans grande attache. Sur le moment les projets les plus intéressants étaient dans la section Web alors je suis parti par là. Petit à petit je me suis spécialisé pour arriver à ce que j’utilise quotidiennement.

En quoi consiste le métier de Développeur Web ?

Au fur et à mesure je me suis constitué un profil dit « full stack » et le but de ma mission est de fournir des solutions de communication optimisées et personnalisées pour chacun des besoins de mes clients. Cela va du développement des fonctionnalités désirées jusqu’à l’ouverture au public de leur plateforme en passant par le suivi de performance et la mise en place des évolutions désirées.
L’idée est avant tout de donner au client un produit simple et qui répondra parfaitement à son idée sur le long terme.

Plus précisément quelles sont vos tâches au quotidien en tant que Développeur Web Senior ?

Je supervise globalement tous les livrables techniques. C’est-à-dire qu’une fois que mon chef a validé un besoin avec le client il me transmet la demande et les spécifications fonctionnelles. Je m’occupe de proposer les spécifications techniques que mes 2 collègues et moi mettrons en place. Je suis leur évolution en essayant également de leur transmettre toutes les connaissances dont ils ont besoin. Mon chef gère le planning et l’avancée, je m’occupe de tous les questionnements que mes collègues pourraient avoir. Pourquoi la vie ? 42 haha.

En parallèle, je m’occupe de l’environnement de développement qu’on utilise jusqu’à celui de production. Je développe aussi tous les outils et petits raccourcis dont on a besoin chaque jour (scripts, Api(s), fonctionnalités nécessaires, contrôle qualité, etc). J’essaye de proposer des sujets de veille à mon équipe, j’essaye de transmettre ce que j’ai pu lire/voir dès que l’occasion se présente.
Enfin, je suis également consultant pour certains de nos clients (à Lyon et Paris) et j’alterne entre audit et mise en place de solutions (environnement, réalisation, mise en production).

Quels sont les outils d’un Développeur Web ?

10 doigts et un cerveau ! Je dis ça en rigolant mais je ne pense pas être bien loin de la réalité.
J’utilise principalement des environnements UNIX/LINUX et des solutions de conteneurisation pour l’hébergement et les déploiements (Virtual Box et Docker ne sont jamais loin). Pour ce qui est du code, j’ai différents éditeurs ou IDE (environnement de développement) sous la main selon la plateforme (par exemple PHPStorm, Sublime Text et Emacs). Côté suivi, j’utilise des procédés que l’on aura fait sur mesure comme des solutions toutes faites (Graylog, Kibana).

Au final j’ai mes raccourcis clavier dans les mains et la tête occupée à trouver la ou les solutions pour chaque question que l’on me pose.

Qu’est-ce qui selon vous fait d’une personne un bon Développeur Web ?

Je pense qu’il ou elle doit surtout être très curieux. Il y a tellement de chose à voir et à faire qu’il ne faut pas s’arrêter sur ce que l’on sait mais plutôt chercher à découvrir et apprendre ce que l’on voit. Le reste, c’est pour s’amuser.

On m’a souvent fait la remarque que j’étais cloué devant des écrans à chercher, lire, apprendre des choses puis à en parler encore et encore. Je pense que c’est aussi là que se situe mon travail. Certes je produis des lignes et des lignes de codes. Mais je le fais avant tout avec mes collègues et mes clients. On vit dans un monde ultra-connecté mais on le fait avant tout pour se rapprocher d’autres personnes. Je pense qu’il ne faut pas non plus perdre ce point de vue : nous ne sommes pas le web, on le fait.

Quelle partie de votre profession préférez-vous ? Pour quelles raisons ?

Je préfère avant tout aider mes collègues. Vient juste après les challenges techniques. Le premier car, comme j’en parlais un peu avant, il est essentiel pour moi de partager ses connaissances et ses créations. C’est très utile de posséder un savoir mais c’est bien plus gratifiant de le transmettre à mon sens. On le fait pour d’autres personnes mais surtout avec eux. On est tous dans le même bateau, autant tous avancer ensemble.

Le second car c’est là où j’ai à utiliser toutes mes compétences et connaissances pour résoudre des problèmes. J’avoue ressentir une certaine fierté à ce moment. Et c’est aussi une des choses qui me fait me lever le matin je ne m’en cache pas, je ne suis pas fan du travail inachevé.

Si d’un coup de baguette magique vous pouviez changer de métier, que seriez-vous ?

Je serais conducteur de train je pense. J’aime énormément voyager par ce biais, bien plus qu’en voiture ou en avion, j’y trouve quelque chose d’apaisant. Et c’est aussi pour le challenge technique que ça représente. Propulser des tonnes de métal à travers un réseau le plus optimisé possible en considérant différents facteurs environnementaux et humains. Je me fais peut-être des idées mais j’avoue que ça me tenterait bien !

Pour finir, avez vous des conseils pour les développeurs de demain ?

Mon conseil est globalement celui qu’on voit partout ces derniers temps sur le web : tout le monde peut le faire, il suffit de s’y mettre.
Si vous avez la volonté de vous lancer et d’apprendre encore et toujours de nouvelles choses et que vous trouvez une équipe dans laquelle vous pourrez vous épanouir alors foncez. Il n’y a pas de raté ce sont juste des expériences formatrices. Et on est tous globalement passé par les mêmes choses.

Alors oui, ce n’est pas toujours rose et on a malheureusement certaines fois de mauvaises surprises. Mais le monde est fait ainsi et on ne risquera jamais à s’y essayer, cependant on regrettera de ne pas l’avoir fait. Je ne vais pas citer Steve Jobs, mais vous voyez l’idée haha.

L’équipe Clémentine remercie encore une fois Alexandre Andrieux pour ce passionnant témoignage.


L’article : [Témoignage] Alexandre Andrieux Développeur Web Senior chez Com to Code, vous a plus ? Dans ce cas vous aimerez sûrement :

> [Témoignage] Olivier Duffez Consultant SEO & Fondateur WebRankInfo
> [Témoignage] Mohamed-Achref Data Scientist chez Renault
> [Témoignage] Xavier Da Silva Ingénieur Réseaux chez SFR

Sinon vous pouvez :

> Consulter les offres d’emploi.
> Revenir aux articles.

DERNIERS ARTICLES

Rechercher des articles

CANDIDATS

CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE