[Témoignage] Olivier Duffez Consultant SEO & Fondateur WebRankInfo

Le 2 Jan 2018

Vous vous intéressez au SEO et plus particulièrement au métier de Consultant SEO ? Nous avons recueilli pour vous le témoignage d’Oliver Duffez Consultant SEO et fondateur de plusieurs sites, dont le plus connu WebRankInfo.

Il nous partage son expérience pour comprendre les fondements du métier Consultant SEO. Vous trouverez également quelques conseils pour performer davantage dans le référencement naturel.

Olivier Duffez Consultant SEO

consultant seo 2018
Provenance de l’image : webrankinfo.com

En quelques mots qui êtes-vous ?

De formation ingénieur (imagerie spatiale), je gère des sites web depuis 1997 et m’intéresse au référencement depuis la même époque. J’ai lancé le site WebRankInfo en 2002 par passion, avec l’objectif d’expliquer la révolution du jeune Google de l’époque (sic).

Rapidement, j’ai vu l’énorme potentiel et j’ai donc créé mon entreprise WebRankExpert pour me lancer dans cette activité. Depuis 2003 je suis consultant SEO ! J’ai ensuite étendu mes activités avec la formation et les outils en ligne (SaaS) au sein de la société Ranking Metrics dont je suis cofondateur.

Vous êtes à la tête de plusieurs sites web, tous dédiés au référencement. Pourquoi avoir choisi le SEO ?

olivier duffez consultant seo

J’ai préféré me concentrer sur le SEO afin de rester le plus spécialisé possible et me maintenir à jour des pratiques efficaces et rentables. Etant donné la complexité du SEO d’aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix.

Cela étant, on ne peut pas être Consultant SEO sans avoir d’autres compétences, je pense notamment à la technique (Comment est fait un site web et comment fonctionne un serveur ? Comment utiliser un outil comme Google Analytics ? De quelle façon bien rédiger pour le web ? Quels sont les principes du webmarketing ? De quelle manière exploiter les réseaux sociaux ? etc.)

Rappelons que vous êtes Consultant SEO et non pas Chargé de SEO. Quelles différences entre ces deux métiers ?

En tant que prestataire, je suis effectivement Consultant SEO. Néanmoins, pour mes propres sites on pourrait dire que je suis aussi Chargé de SEO.

En tant que consultant, ma mission globale est de conseiller mes clients pour leur stratégie de référencement naturel (qui déborde parfois sur d’autres canaux d’acquisition de trafic). Je les accompagne ensuite dans la mise en place de mes recommandations, même si c’est à eux ou à leurs sous-traitants de le faire concrètement.

Le Chargé de SEO peut avoir à combiner mon travail avec la mise en place concrète des optimisations. Il doit jouer le rôle de chef d’orchestre du Consultant SEO ainsi que celui de musicien…
Certains de mes clients ont un Chargé de SEO, dans ce cas c’est mon interlocuteur principal.

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir Consultant SEO plutôt que Chargé de SEO ?

Je ne me suis pas posé la question, étant donné que j’ai quitté mon emploi de salarié pour me lancer dans l’entrepreneuriat.

N’avez-vous pas l’impression de vous éloigner du cœur de métier : Consultant SEO ?

Absolument pas, j’y suis sous plusieurs formes du matin au soir (parfois la nuit)…

J’ai toujours voulu conserver mon activité d’éditeur de site (principalement avec WebRankInfo) pour avoir la main dans le cambouis. Les problématiques de mes clients, je les connais aussi bien du point de vue éditeur de site que du point de vue consultant extérieur. Les difficultés liées aux refontes ou migrations, les chocs des mises à jour d’algorithmes de Google, je les vis des 2 côtés.

Je pense que c’est une force ! Au passage, ça m’évite d’utiliser un site de client en cobaye pour tester de nouvelles méthodes : je les valide d’abord sur mes sites.

Une journée type d’un Consultant SEO ça ressemble à quoi ?

En fait je ne peux pas vous répondre car je cumule 4 activités (chacune sur 35h…) :

  • Edition du site WebRankInfo (avec toute la veille que cela représente, la rédaction d’articles, la gestion technique du site et l’animation de la communauté),
  • Consulting SEO,
  • Développement de My Ranking Metrics (R&D, conception de nouveaux outils, validation du code, commercialisation, marketing et communication…) dont je parle ci-dessous,
  • Formation SEO : depuis 2006 j’ai formé des milliers de personnes au référencement !
  • En tant que Consultant SEO, utilisez-vous des outils particuliers ?

    Oui bien entendu : je pense qu’il est impensable de travailler le SEO (et tout le digital marketing) sans bons outils.
    J’utilise évidemment les principaux outils de Google, à savoir Search Console pour ce qui concerne le SEO. Egalement Analytics et quelques autres de Google.
    J’utilise aussi de manière intense (tous les jours) la plateforme d’outils SEO « My Ranking Metrics » dont je suis cofondateur. En mode SaaS, nos clients peuvent lancer des audits SEO très avancés, qu’ils soient annonceurs ou agences.

    J’utilise de nombreux autres outils, par exemple Majestic pour l’analyse des backlinks.

    Le Consultant SEO en fait rêver plus d’un et, aux vues de certaines performances, on peut comprendre pourquoi. Il n’empêche qu’on entend souvent dire qu’on ne peut garantir les résultats du SEO. Comment l’expliquez-vous ?

    Je n’ai jamais garanti de résultats et ne le ferai sans doute jamais, car je considère cela trompeur voire malhonnête. Les résultats dépendent de plusieurs éléments que je ne maîtrise pas, notamment :

  • Le client va-t-il appliquer toutes mes recommandations (sans attendre des mois) ?
  • Pendant ce temps, ses concurrents vont-ils faire encore mieux, profitant parfois de ressources bien supérieures ?
  • Google va-t-il changer ses règles ou durcir ses algorithmes ?
  • J’ai déjà facturé (en partie) en fonction des résultats, mais à cause de la 1ère raison ci-dessus j’ai arrêté.

    A voir votre profil on pourrait croire que vous avez un goût plus prononcé pour l’entreprenariat que pour être Consultant SEO.
    Finalement qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

    Effectivement, je dirige 2 entreprises (en plus de participer de façon secondaire à d’autres) ce qui est très exigeant mais aussi passionnant.

    J’ai beau être un bon geek qui peut passer 12h de suite sur son écran à travailler à distance, j’apprécie beaucoup de pouvoir échanger avec d’autres et de varier les activités. Le contact humain en formation est excellent. J’apprécie les échanges avec mes clients qui me font découvrir à chaque fois de nouveaux univers. Enfin, la mise au point d’algorithmes ou d’outils sur ma plateforme SEO est un challenge intellectuel et technique qui correspond bien à mon profil « historique » d’ingénieur.

    Bref, ce qui me plait est la diversité des activités, mais aussi l’exigence du monde du search marketing qui avance à pleine vitesse…

    Le web change vite et ce n’est plus une surprise. Ne craignez-vous pas que le métier de Consultant SEO disparaisse face à la progression de l’IA (intelligence artificielle) ?

    C’est trop difficile de répondre succinctement à cette question. Cela fait 10 ou 15 ans que je lis que le SEO est mort, je n’en peux plus !

    Cela dit vous avez bien raison de parler de l’IA, je pense sincèrement que nous sommes dans le plus grand tournant qu’ait connu le SEO depuis qu’il existe.
    C’est pour ça que j’ai lancé en 2014 ma plateforme My Ranking Metrics. Sans utiliser encore d’IA dedans (au moins je suis sincère, pas comme ceux qui affirment en utiliser pour séduire les investisseurs ou les clients), nous avons accès à ces fameux big data qui permettent d’avancer bien plus vite dans la compréhension de ce que veut Google et ses algos.

    Le SEO évolue sans arrêt, et je sens bien l’accélération, mais je continuerai les 15 prochaines années à faire évoluer mes méthodes et mes outils comme je l’ai fait depuis 15 ans !

    Enfin, avez-vous un petit conseil pour les futurs Consultants SEO ou Chargés de SEO ?

    D’abord, il faut absolument avoir votre propre site et travailler dessus tous les jours. Cela pour vous rendre compte de la réalité de ce que le SEO exige.

    Ensuite, suivez le conseil de base de Google, aussi naïf que cela puisse paraître « Concentrez-vous à satisfaire vos internautes ». Il n’a jamais été aussi utile pour obtenir de bonnes performances dans les résultats de Google.

    En fait, considérez que les internautes qui arrivent sur votre site depuis les résultats naturels, Google vous les « confie » et attend de vous que vous en « preniez soin ». Il s’agit de ses clients : si vous les décevez, et que Google le mesure (il le peut !), alors votre site dégringolera dans les résultats…

    Un grand merci à Oliviez Duffez pour avoir répondu à nos questions.


    L’article : [Témoignage] Olivier Duffez Consultant SEO & Fondateur WebRankInfo, vous a plus ? Dans ce cas vous aimerez sûrement :

    > [Témoignage] Antoine Le Feuvre CDO chez Suez R&V
    > [Témoignage] Mohamed-Achref Data Scientist chez Renault
    > [Témoignage] Xavier Da Silva Ingénieur Réseaux chez SFR

    Sinon vous pouvez :

    > Consulter les offres d’emploi.
    > Revenir aux articles.

    DERNIERS ARTICLES

    Rechercher des articles

    CANDIDATS

    CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE