Inutile de postuler : Laissez les recruteurs vous trouver !

Le 1 Sep 2015

Publié le 01 septembre 2015.

Les vacances sont finies ; C’est le moment de reprendre vos responsabilités, votre rythme de travail. Alors, imaginez si en plus, vous deviez vous préoccuper de chercher un nouveau poste ?! Rassurez-vous, en vous y prenant bien, vous n’aurez qu’à glisser le doigt sur votre smartphone et laisser les recruteurs vous séduire !

inutile-de-postuler

Et oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais les recruteurs ne sont pas voués à attendre qu’un potentiel candidat daigne envoyer sa candidature spontanée au poste à pourvoir. Au contraire, les réponses à annonces correspondent rarement à toutes les spécificités d’un poste. Le recruteur est en réalité une tête chercheuse ultra-sophistiquée, sensible au moindre mouvement qui se produit sur le marché très restreint des ressources humaines.

Le cabinet Clémentine s’est mis à votre place pour vous aider à comprendre le point de vue inextricable des recruteurs. Voici 6 manières de rester visible aux yeux des entreprises…

1. Sur les réseaux sociaux :

Votre principal atout est votre présence sur au moins un réseau social « professionnel ».

  • Posséder un compte LinkedIn (ou Viadeo) est primordial pour que vous puissiez être à la portée des recruteurs. Ces plateformes permettent de retracer globalement votre parcours. Plus encore, le recruteur va tomber sur votre profil grâce à des mots clés. D’où l’importance de détailler vos fonctions et expériences.
  • Twitter (pourquoi pas ?) vous permet d’afficher une courte description de profil. Mettez y votre fonction ! Et pourquoi ne pas préciser si vous êtes en recherche de poste ?
  • Sur Facebook (et oui, nous l’avons fait !), faites jouer votre réseau ! Laissez courir auprès de vos amis que vous cherchez un nouveau poste ! Peut-être que la sœur du cousin de l’un de vos amis recherche exactement votre profil … Ce serait bête de louper ça.

Et oui, vos chances de trouver un poste sont décuplées sur les réseaux sociaux ! Voir l’étude sur le recrutement et les réseaux sociaux.

Enquête-1.13

2. Communiquez :

La cooptation (ou le bouche à oreille) est sans doute le plus vieux moyen de recrutement. Vous avez d’ailleurs surement, sans le savoir, contribué à la prise de fonctions de relations. Alors, si vous êtes à l’écoute d’une nouvelle opportunité, faites le savoir autour de vous ! Peut-être même vous ferez-vous pistonner.

3. Restez précis :

Aucune information ne doit cependant être laissée au hasard. Ce qui exige tout de même de vous une petite implication de précision. Vous devez faire savoir le type de contrat que vous recherchez, le domaine précis qui vous intéresse, l’endroit où vous habitez, vos disponibilités…

Informatique : précisez les technologies / logiciels / projets sur lesquelles vous avez travaillé et vos ambitions de carrière.

4. Résumez votre carrière :

L’étape du CV n’est pourtant pas évitable. Vous devez avoir votre curriculum vitae à jour à portée de main, dans le cas où vous seriez contacté par un recruteur. Cela lui permettra de rapidement connaître vos expériences et aptitudes à occuper un poste. Conseil : votre CV n’a pas besoin d’être rempli d’effets graphiques et de diagrammes (excepté si vous souhaitez occuper un poste de web designer). Allez à l’essentiel pour synthétiser votre parcours professionnel, sans oublier certains détails essentiels comme votre localisation… mais restez concis et simple.

Tous les moyens sont bons pour montrer vos qualités et vos atouts. La première impression aux yeux du recruteur est souvent la bonne ! Si vous savez vous vendre, vous avez déjà montré beaucoup de vos compétences et de votre personnalité.

5. Soyez réceptif :

Tout recruteur est susceptible de vous contacter sur votre adresse e-mail, sur les réseaux sociaux … Tant sur LinkedIn, Skype, facebook, il est nécessaire de garder un œil connecté pour ne pas passer à coté d’un message qui vous serait spécifiquement adressé !

Un recruteur ne trouvera pas systématiquement votre CV ni votre numéro de téléphone ou votre adresse. (Et heureusement !) .C’est pourquoi de nombreuses plateformes intermédiaires, dont les réseaux sociaux et les mails, vont vous permettre de faire le pont entre votre vie privée et les quelques recruteurs à la recherche des talents.

6. Restez disponible :

Par téléphone où physiquement, l’entretien est la seconde étape de l’approche recruteurs. Mais vous avez déjà fait la moitié du chemin, en attirant leur attention ! Alors il ne reste plus qu’à les séduire IRL (In Real Life). La seconde manche de la partie est entre vos mains. Indications : Il est absolument impossible de duper un recruteur sur vos vraies compétences et qualités. D’ailleurs, celui-ci n’hésitera pas à utiliser toute une batterie de tests (intelligence, personnalité, technique…) afin de vous évaluer à votre juste valeur. Alors, restez vous-même et montrez-vous au grand jour, vous mettrez vos évaluateurs dans la poche !

DERNIERS ARTICLES

Rechercher des articles

CANDIDATS

CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE