Comment rendre son CV disruptif

Le 19 Jan 2015

Publié le 17 janvier 2015 sur emploi.strategies.fr

Agences et annonceurs cherchent tous les mêmes profils : des professionnels capables de les accompagner dans des innovations de rupture. Sept conseils pour coller à ces demandes.

«Les notions d’innovation de rupture et de disruption sont omniprésentes et au cœur des problématiques actuellement, et même pour les non-digitaux, tous les professionnels sont amenés à intégrer ces compétences-là, à accompagner la transformation de l’entreprise dans ses process, dans ses outils», constate Daniel Hansberger, directeur chez Clémentine, cabinet de recrutement, spécialisé dans le digital. Grands groupes, start-up ou agences, tous rivalisent sur le terrain de l’innovation. Une question de survie. Et tous cherchent à intégrer les profils disruptifs qui vont leur permettre de passer ce cap. «Quand on recrute ce type de talents c’est pour porter des projets très importants», dit Henri Danzin, directeur associé d’Oyez, agence de digitalisation de points de ventes, qui compte une vingtaine de salariés et prévoit une cinquantaine de recrutements d’ici début 2016. Comment donner une dimension disruptive à son CV: voilà dix conseils pour y parvenir.

1- Créez une rubrique: «Echecs»

Savoir faire face à un échec, le surmonter et en tirer des enseignements. Le fonctionnement même du digital et sa logique de «beta-testing» relative la notion d’échec, et valorise l’amélioration permanente. «Exemple: un publicitaire qui saura tirer les leçons de l’échec d’une campagne et expliquer la façon dont il a rebondi et modifié ses pratiques», souligne Sylvia Di Pasquale, rédactrice en chef de Cadremploi et Keljob.

[…]

4 –Valorisez vos expériences hors-cadre

«Avoir des activités extra-pro: animer une boutique en ligne, avoir un rôle clé dans une association professionnelle, animer des formations… voilà autant de preuves que vous avez un profil disruptif», insiste Daniel Hansberger, de Clémentine. Le directeur associé de l’agence Oyez, Henri Danzin, est sur la même ligne: «J’ai huit musiciens parmi mes développeurs et je leur ai installé un studio, c’est important pour moi qu’ils aient une autre activité.»

5 – Affichez vos compétences d’entrepreneur

«L’entrepreneuriat commence à être reconnu, valorisé, note le directeur de Clémentine.Il faut savoir en parler. Les entreprises ont besoin d’entrepreneurs qui sachent créer de nouvelles activités, qui n’ont pas peur de prendre des risques, ont des méthodologies pour résoudre des problèmes…». Et l’énergie positive qui va avec.

[…]

(Lire la suite sur emploi.strategies.fr

DERNIERS ARTICLES

Rechercher des articles

CANDIDATS

CONFIEZ-NOUS VOTRE RECHERCHE